MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)

 

* mardi 22 sept., 19h30 : Conférence

La Psychogénéalogie bio-médicale,
par Judith et Eduard Van Den Bogaert (10 €)

 

* jeudi 24 sept, 10-17h30 : Atelier d´initiation

à l´astrologie chinoise BAZI

avec Jocelyne Berger-Lucquin (80 €)

 

* vendredi 25 septembre, 19h30 : Conférence

Alchimie et Chamanisme, par Pascal Bouchet (10 €)

* samedi 26 septembre, 19h30 : Stage/Cours 1er niveau
Alchimie et Voie Intérieure, par Pascal Bouchet (80 €)

 

* mardi 29 septembre, 19h30 : Conférence

Les typologies, formidable outil de connaissance
de soi et du monde
par Christian-Jacques André (10 €)

 

* mardi 6 octobre, 19h30 : Conférence 

L´énigme des Arêtes de Poisson et les Templiers
à Lyon, 
par Walid Nazim (10 €)

 

* conférence EN PARTENARIAT jeudi 8 octobre :
Ce que l´argent dit de nous, par Christian JUNOD,
à la Maison des Passages (Lyon 5e)

 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



DÔGEN Maître In-mo / ça. Extrait de Shôbôgenzô, fascicule 29. Trad. Charles Vacher (chinois, français, anglais) Librairie Eklectic

In-mo / ça. Extrait de Shôbôgenzô, fascicule 29. Trad. Charles Vacher (chinois, français, anglais)

Auteur : DÔGEN Maître
Editeur : ENCRE MARINE
Nombre de pages : 180
Date de parution : 01/03/2005
Forme : Livre ISBN : 2909422909
ENCMA25

NEUF habituellement en stock
Prix : 20.00€

"Tout au long de son grand traité d’athéologie, le Shôbôgenzô, Dôgen (1200-1253) enseigne la vision juste. Voir juste c’est voir en cessant de voir ce qui n’est pas, c’est s’éveiller à la vraie nature des choses. La vraie nature des choses, le coeur, est sans qui, ni quoi, sans quand, ni où, calme et apaisée, vide.

Mais l’éveil à est une manière de dire. L’éveil ne s’obtient pas. L’éveil et l’homme et le mouvement de l’un vers l’autre sont des hypostases ; aucun n’existe en soi, indépendamment de l’autre. Dôgen met en exergue le syllogisme du maître chan Yunju Daoying (?-902) : l’homme, tout homme sans exception, est déjà l’éveil ; l’éveil est déjà l’homme ; donc il n’y a pas à se soucier d’obtenir l’éveil. Cette voie sans trajet, de plain-pied avec l’éveil, s’appelle tout simplement ça.

Si c’est la pensée sans compromission de Nâgârjuna, le fondateur de la tradition du bouddhisme Mâdhyamaka, qui constitue l’ossature du Shôbôgenzô, c’est la patrologie chan de l’époque Tang qui fait office de matériau, un matériau souple et malléable, indispensable à l’expression de l’audacieuse méthode exégétique de son auteur. Les mots y sont considérés non pas comme sacrés, mais comme le filet qu’on jette après avoir attrapé sa proie."