MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

FERMETURE ANNUELLE
de la librairie Cadence
du samedi 21 juillet (soir)
au jeudi 23 août (matin)

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)

 

Vendredi 28 septembre, 19h30 : 
Conférence/Atelier : 

Les goûts et les saveurs en Médecine 
Traditionnelle Tibétaine
, par  Katy Otero 
et Philippe Gonin (10 €)

Mercredi 17 octobre, 20 h au Palais de la Mutualité
"Un alchimiste raconte"
Soirée Questions / Réponses
avec Patrick BURENSTEINAS

 

EN SEPTEMBRE (date à définir)  Conférence : 

Les Sources Paysannes de la médecine Chinoise,

par le Dr Alain Mestrallet (8 €) 

 

Rappel des conférences automne 2017 (en pdf)

Rappel des précédentes conférences de 2016

Rappel des conférences de 2015

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



WALID NAZIM L´énigme des arêtes de poisson. De la Croix-Rousse (Lyon à Jérusalem, histoire d´un secret millénaire) Librairie Eklectic

L´énigme des arêtes de poisson. De la Croix-Rousse (Lyon à Jérusalem, histoire d´un secret millénaire)

Auteur : WALID NAZIM
Editeur : WALID NAZIM
Nombre de pages : 350
Date de parution : 20/07/2011
Forme : Livre ISBN : 9782952619913
WALID01

NEUF habituellement en stock
Prix : 32.00€

Remarquable recherche sur ces souterrains lyonnais (sous la colline de la Croix-Rousse) à la forme "en arêtes de poisson", découverts en 1959 par les services de voirie de la ville mais donc on ne trouve aucune trace dans les archives.
De quand datent-ils ? Romains, XVIIe siècle (selon la thèse officielle),... ou plutôt XIIIe siècle comme leur architecture semble le montrer ?
Mais alors qui les a fabriqué ? Qui aurait été suffisamment riche et puissant pour fabriquer ces kilomètres de galeries ? Les Templiers ?
Et à quoi ont-ils bien pu servir ? A entreposer des vivres, cacher des munitions, des documents... voire "le trésor des Templiers" ? En tout cas, ils étaient vides en 1959, hormis quelques ossements humains...

Il s´avère que le terrain (et donc son sous-sol) a successivement appartenu aux seigneurs de Beaujeu (un des derniers Grand Maître du Temple était justement un Beaujeu), à des congégrations religieuses plus ou moins liées à un héritage templier, puis à l´initié  franc-maçon lyonnais Jean-Baptiste Willermoz...
Que de questions et d´hypothèses passionantes !