MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)


* Samedi 4 juillet 09:30 - Atelier d´initiation à la

radiesthésie, par Christian-Jacques André (80 €)


* Samedi 4 juillet 8h30 - Visite énergétique des Monts du Lyonnais
- en soutien à la Librairie - PAF 50 €


* Vendredi 17 juillet, 19h30 - Conférence Les Arêtes de Poisson et les Templiers,
par Walid Nazim (10 €)


* Week-end sur l’Alchimie et l’hermétisme, avec Pascal BOUCHET

Vendredi 28 août 19:30 - Conférence - La voie du feu sacré, par Pascal Bouchet (10 €)

Samedi 29 & dimanche 30 août 10h-18h – Séminaire Alchimie et Tarot, par Pascal Bouchet (160 €)

 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



BERGSON Henri Le souvenir du présent et la fausse reconnaissance Librairie Eklectic

Le souvenir du présent et la fausse reconnaissance

Auteur : BERGSON Henri
Editeur : PUF         collection : QUADRIGE
Nombre de pages : 137
Date de parution : 01/06/2012
Forme : Livre ISBN : 9782130592785
PUF705

NEUF habituellement en stock
Prix : 9.00€

Bergson a marqué l’importance de certains de ses « essais et conférences » en les rassemblant dans deux recueils : L’énergie spirituelle en 1919, La pensée et le mouvant en 1934. Il faut donc tout à la fois replacer ces écrits dans ses recueils (et dans l’ensemble de son œuvre) et les lire pour eux-mêmes. Dans « Le souvenir du présent et la fausse reconnaissance », paru en 1908 et largement retouché en 1919, Bergson est sans doute le premier à formuler cette question tout à fait inhabituelle : quand est-ce que le souvenir se forme ? Faut-il attendre que la perception ait disparu pour que naisse le souvenir ? Nous voici de plain-pied devant le problème du mode d’existence du souvenir, en tant qu’il diffère par nature de la perception tout en lui étant contemporain. Le concept de « souvenir du présent » renvoie à la différence entre virtuel et actuel, et finalement à l’énigme d’un passé qui ne passe pas, qui se conserve intégralement « en soi », et dont le présent n’est que le degré le plus contracté.