MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)


* Samedi 4 juillet 09:30 - Atelier d´initiation à la

radiesthésie, par Christian-Jacques André (80 €)


* Samedi 4 juillet 8h30 - Visite énergétique des Monts du Lyonnais
- en soutien à la Librairie - PAF 50 €


* Vendredi 17 juillet, 19h30 - Conférence Les Arêtes de Poisson et les Templiers,
par Walid Nazim (10 €)


* Week-end sur l’Alchimie et l’hermétisme, avec Pascal BOUCHET

Vendredi 28 août 19:30 - Conférence - La voie du feu sacré, par Pascal Bouchet (10 €)

Samedi 29 & dimanche 30 août 10h-18h – Séminaire Alchimie et Tarot, par Pascal Bouchet (160 €)

 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



FORTI Augusto Faust, le diable et la science Librairie Eklectic

Faust, le diable et la science

Auteur : FORTI Augusto
Editeur : PUF
Nombre de pages : 128
Date de parution : 10/05/2017
Forme : Livre ISBN : 9782130789987
PUF731

NEUF Normalement disponible sur commande
Prix : 16.00€

Le personnage de Faust trouve ses origines dans une Allemagne tourmentée, dans laquelle nombre de libres-penseurs sont accusés par l’Église de pactiser avec le diable. Et si Christopher Marlowe s’est inspiré de la figure du nécromant du XVIe siècle, son Faust, l’original, est avant tout un bourgeois inventif, opportuniste, individualiste, désireux d’entreprendre, curieux de découvrir les lois du monde, prêt à se vendre au diable pour savoir, pouvoir, mais aussi mener des aventures galantes, le tout sous le signe du doute et de la précarité de la condition humaine. Partant, il incarne l’homme européen, assoiffé de connaissances et de sciences, sur fond d’essor de la bourgeoisie, de conflits religieux et d’athéisme déguisé.

Pour qui sait les voir, le texte de Marlowe comporte des allusions aux savants, principalement Roger Bacon et Pietro d’Abano, liés aux théories d’Averroès, peut-être à Giordano Bruno, c’est-à-dire à une pensée scientifique libérée de la théo­logie. Raconter les histoires de ces savants permet de relire Faust d’un point de vue renouvelé et original, et de méditer sur les autres figures faustiennes (chez Goethe, Thomas Mann, Spengler, Boulgakov) qui marquent la décadence de notre société contemporaine – la fin du rêve faustien ?