MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Librairie ouverte
du mardi au samedi
10h30-12h30 &
14h30-19h00

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités
ont lieu dans
 
notre salle, 2 rue
des Antonins, Lyon 5e, à 19h30

 

Vendredi 29 oct, 19h30, Le système
immunitaire, son rôle, son fonctionnement,
et les moyens de le soutenir

par Adrien Gabriele, naturopathe (10 €)

 

Mardi 2 nov. 19h30: Les Serpents du Temps
les Bases de la Connaissance Sacrée
.
par Yves Jacquet (10 €)


vendredi 5 nov 19h30 : Conférence 
Le Langage alchimique des oiseaux,
 par Pascal Bouchet (10 €)

samedi 6 nov : Séminaire Alchimie et
Voie Intérieure
(Cours n°1 80 €) 

dimanche 7 nov : Séminaire Alchimie et 
traditions initiatiques
(Cours n°2 80 €)

 

Samedi 20 nov 9h30-13h : Visite
alchimique du Vieux-Lyon
, avec
Pierre-Alexandre Nicolas (35 €)
Samedi 20 nov, 14h30-18h30 : Atelier
Huiles Essentielles et Géobiologie
,
avec Pierre-Alexandre Nicolas (50 €)

 

Mardi 30 nov, 19h30 : Conférence de
Yves Jacquet


Vendredi 3 déc, 19h30 : conférence de Pascal Bouchet

* samedi 4 et dimanche 5 décembre : Séminaire Le Langage
alchimique des Oiseaux 
 (Cours n°3 sur 2 jours 160 €)

 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



POLASTRON Lucien X. Philosophia naturalis ou de l´intelligence du monde Librairie Eklectic

Philosophia naturalis ou de l´intelligence du monde

Auteur : POLASTRON Lucien X.
Editeur : KLINCKSIECK         collection : De Natura Rerum
Nombre de pages : 184
Date de parution : 16/01/2018
Forme : Livre de poche ISBN : 9782252041116
KLIN31

NEUF habituellement en stock
Prix : 17.00€

« Au gré des rangements à perte de vue de ma bibliothèque, j´ai fini par mettre ensemble Héraclite, Zhuangzi, Goethe, Nietzsche, Thoreau, Bachelard et Rimbaud. Leur point commun, c´est la compréhension (« prendre avec ») de la nature, qui leur donne l’image la plus sensée de l’existence : pour mesurer notre place dans l’univers, il faut d’abord entendre la place de l’univers en nous. Or cette imbrication semble oubliée voire gommée par la plupart des systèmes philosophiques. Faut-il voir là quelque rapport avec la destruction accélérée de la planète ou, parallèlement, avec le manque d’enthousiasme général qui nous gagne ?

La nature, il en reste encore assez pour s’en mêler. Alors, découvrons le secret des vieilles cosmogonies et sollicitons nos auteurs un par un, les littérateurs et les visionnaires, la poignée de philosophes intéressés, puis les érudits de l’écologie si pleins de verdeur – afin de moissonner les recettes d’une attitude plus confortable.

Elles risquent de surprendre. Car, à force de cerner l’intelligence du monde, on va voir que c’est un mystère à double tranchant. »