MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)


* Samedi 4 juillet 09:30 - Atelier d´initiation à la

radiesthésie, par Christian-Jacques André (80 €)


* Samedi 4 juillet 8h30 - Visite énergétique des Monts du Lyonnais
- en soutien à la Librairie - PAF 50 €


* Vendredi 17 juillet, 19h30 - Conférence Les Arêtes de Poisson et les Templiers,
par Walid Nazim (10 €)


* Week-end sur l’Alchimie et l’hermétisme, avec Pascal BOUCHET

Vendredi 28 août 19:30 - Conférence - La voie du feu sacré, par Pascal Bouchet (10 €)

Samedi 29 & dimanche 30 août 10h-18h – Séminaire Alchimie et Tarot, par Pascal Bouchet (160 €)

 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



QUINN Josephine Crawley A la recherche des Phéniciens Librairie Eklectic

A la recherche des Phéniciens

Auteur : QUINN Josephine Crawley
Editeur : LA DECOUVERTE
Nombre de pages : 430
Date de parution : 20/08/2019
Forme : Livre ISBN : 9782348042027
LADEC106

NEUF habituellement en stock
Prix : 25.00€

Qui sont les Phéniciens ? Un peuple de l’Antiquité auquel les Grecs auraient emprunté l’alphabet ? Des commerçants et des navigateurs exceptionnels partis du Levant (Tyr, Sidon, le Liban actuel) pour fonder Carthage, dont l’empire concurrencera les cités grecques en Sicile ou en Sardaigne, jusqu’à sa destruction par Rome ? Un peuple pratiquant une religion cruelle avec un dieu exigeant l’immolation d’enfants, source d’inspiration du Salammbô de Flaubert ? Pourquoi, comparés aux Grecs et aux Romains, sont-ils finalement presque insignifiants dans nos histoires et nos récits de l’Antiquité ?
Comme dans une enquête policière, l’auteure retrace tout ce que l’on sait sur eux et qui renverrait à une « identité » phénicienne, à un peuple original. Elle explore successivement la langue, la religion, les colonies, l’influence régionale de Carthage. Elle s’appuie sur l’épigraphie, la numismatique, l’architecture, les dernières découvertes archéologiques. À chaque fois que l’on croit saisir cette identité, elle s’échappe… On n’est désormais même plus du tout certain que Carthage ait été une colonie de Tyr ou de Sidon…
Les Phéniciens constituaient-ils un véritable peuple ? Étaient-ils reconnus comme tel par leurs contemporains ? Ce qui est certain, c’est qu’ils ont fait l’objet d’une multitude d’opérations d’instrumentalisation (et de fantasmes !) : par les Grecs, les Romains et, quelques siècles plus tard, par les Irlandais puis les Anglais et, enfin, les Français !