CONNEXION perm_identity Panier vide shopping_cart

Poésie encyclopédique et kabbale chrétienne. Onze études sur Guy Le Fèvre de la Boderie

Auteur : ROUDAUT François (dir.)
Editeur : CHAMPION Honoré         collection : Colloques sur la Renaissance
Nombre de pages : 270
Date de parution : 01/01/1999
Forme : Livre ISBN : 274530139X
CHAMP18

NEUF Normalement disponible sur commande
Prix : 42.00€

"Ce volume constitue les Actes du premier colloque (Rouen, 31 mai et le 1er juin 1995) consacré au poète et orientaliste Guy Le Fèvre de La Boderie (1541-1598). Après des travaux scientifiques (en particulier la traduction du Nouveau Testament syriaque pour la Bible Polyglotte d´Anvers), il se livre à des traductions qui lui permettent d´aborder le néo-platonisme (grâce aux écrits de Ficin), la kabbale (grâce à l´imposant traité qu´est L´Harmonie du Monde de Georges de Venise) et la tradition hymnique. Le Fèvre semble relier ainsi plusieurs milieux : l´entourage de l´hébraïsant Guillaume Postel, la cour du duc d´Alençon, les amis de l´imprimeur anversois Christophe Plantin. En 1571, il publie une première épopée de la connaissance, "" L´Encyclopédie "", avant de donner son grand oeuvre qu´est "" La Galliade "" (15 7 8). Influencé par la Pléiade, Le Fèvre s´emploie à mettre sa poésie, d´inspiration fortement nationale, au service d´une apologétique catholique teintée de kabbale et de ficinisme. Les onze auteurs des articles réunis dans ce volume ont essayé de cerner les choix poétiques et religieux d´un véritable humaniste dont deux oeuvres rééditées récemment prouvent la qualité de poète de tout premier plan."


"Ce volume constitue les Actes du premier colloque (Rouen, 31 mai et le 1er juin 1995) consacré au poète et orientaliste Guy Le Fèvre de La Boderie (1541-1598). Après des travaux scientifiques (en particulier la traduction du Nouveau Testament syriaque pour la Bible Polyglotte d´Anvers), il se livre à des traductions qui lui permettent d´aborder le néo-platonisme (grâce aux écrits de Ficin), la kabbale (grâce à l´imposant traité qu´est L´Harmonie du Monde de Georges de Venise) et la tradition hymnique. Le Fèvre semble relier ainsi plusieurs milieux : l´entourage de l´hébraïsant Guillaume Postel, la cour du duc d´Alençon, les amis de l´imprimeur anversois Christophe Plantin. En 1571, il publie une première épopée de la connaissance, "" L´Encyclopédie "", avant de donner son grand oeuvre qu´est "" La Galliade "" (15 7 8). Influencé par la Pléiade, Le Fèvre s´emploie à mettre sa poésie, d´inspiration fortement nationale, au service d´une apologétique catholique teintée de kabbale et de ficinisme. Les onze auteurs des articles réunis dans ce volume ont essayé de cerner les choix poétiques et religieux d´un véritable humaniste dont deux oeuvres rééditées récemment prouvent la qualité de poète de tout premier plan."