MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)

 

* jeudi 24 sept, 10-17h30 : Atelier d´initiation

à l´astrologie chinoise BAZI

avec Jocelyne Berger-Lucquin (80 €)


* vendredi 25 septembre, 19h30 : Conférence

Alchimie et Chamanisme, par Pascal Bouchet (10 €)

* samedi 26 septembre, 19h30 : Stage/Cours 1er niveau
Alchimie et Voie Intérieure, par Pascal Bouchet (80 €)


* mardi 29 septembre, 19h30 : Conférence

Les typologies, formidable outil de connaissance
de soi et du monde
par Christian-Jacques André (10 €)


* mardi 6 octobre, 19h30 : Conférence 

L´énigme des Arêtes de Poisson et les Templiers
à Lyon, 
par Walid Nazim (10 €)


* conférence EN PARTENARIAT jeudi 8 octobre :
Ce que l´argent dit de nous, par Christian JUNOD,
à la Maison des Passages (Lyon 5e)
pour vous inscrire :
https://www.linscription.com/pro/activite.php?P1=38424

 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



MAJROUH Sayd Bahodine Rire avec Dieu. Aphorismes et contes soufis Librairie Eklectic

Rire avec Dieu. Aphorismes et contes soufis

Auteur : MAJROUH Sayd Bahodine
Editeur : ALBIN MICHEL         collection : SPIRITUALITES VIVANTES
Nombre de pages : 208
Date de parution : 08/04/2015
Forme : Livre de poche ISBN : 9782226316202
SV130

NEUF habituellement en stock
Prix : 7.20€

Attâr, Jâmî, Ibn Arabî et une quarantaine d’autres illustres soufis sont les principales sources de cette anthologie établie par le grand poète et intellectuel afghan Sayd Bahodine Majrouh, un an avant son assassinat en 1988. Les dévots, explique Majrouh, considèrent volontiers le rire comme une manifestation dangereuse, perverse et même diabolique. Pourtant, la plupart des grands soufis ont connu les vertus du rire. Leur humour possède une double fonction : à l’égard des hommes, il est un fluide spirituel, il fait « passer le courant »  de la sagesse et de l’humilité ; à l’égard du divin, il se révèle un canal supérieur de communication.

À l’heure où les rieurs sont haïs par certains musulmans qui ne connaissent pas leur tradition, cette anthologie est la preuve que le sourire, le décalage, voire la dérision sont partie intégrante de la civilisation islamique : dans le monde des soufis, le rire, le paradoxe qui bouscule le « religieusement correct », ont toujours été l’une des voies légitimes d’approche du divin.