MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Librairie ouverte
du mardi au samedi
10h30-12h30 &
14h30-19h00

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités
ont lieu dans
 
notre salle, 2 rue
des Antonins, Lyon 5e, à 19h30

 

Vendredi 29 oct, 19h30, Le système
immunitaire, son rôle, son fonctionnement,
et les moyens de le soutenir

par Adrien Gabriele, naturopathe (10 €)

 

Mardi 2 nov. 19h30: Les Serpents du Temps
les Bases de la Connaissance Sacrée
.
par Yves Jacquet (10 €)


vendredi 5 nov 19h30 : Conférence 
Le Langage alchimique des oiseaux,
 par Pascal Bouchet (10 €)

samedi 6 nov : Séminaire Alchimie et
Voie Intérieure
(Cours n°1 80 €) 

dimanche 7 nov : Séminaire Alchimie et 
traditions initiatiques
(Cours n°2 80 €)

 

Samedi 20 nov 9h30-13h : Visite
alchimique du Vieux-Lyon
, avec
Pierre-Alexandre Nicolas (35 €)
Samedi 20 nov, 14h30-18h30 : Atelier
Huiles Essentielles et Géobiologie
,
avec Pierre-Alexandre Nicolas (50 €)

 

Mardi 30 nov, 19h30 : Conférence de
Yves Jacquet


Vendredi 3 déc, 19h30 : conférence de Pascal Bouchet

* samedi 4 et dimanche 5 décembre : Séminaire Le Langage
alchimique des Oiseaux 
 (Cours n°3 sur 2 jours 160 €)

 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



GRANJON Emilie Comprendre la symbolique alchimique  Librairie Eklectic

Comprendre la symbolique alchimique

Auteur : GRANJON Emilie
Editeur : PRESSES de l´UNIVERSITE LAVAL (Québec)
Nombre de pages : 149
Date de parution : 13/09/2012
Forme : Livre ISBN : 9782763796383
PULAVAL10

NEUF habituellement en stock
Prix : 31.50€

Parce que l’étrangeté figurative déconcerte, elle est souvent reléguée au rang des bizarreries qu’on préfère tenir à distance. Énoncée sous de multiples formes, elle témoigne d’un imaginaire fécond où « fantasme » et « fantasmagorie » se conjuguent pour donner l’impulsion à une iconographie particulièrement déroutante et entêtante. En revisitant l’histoire de l’art classique et moderne, une telle iconographie se donne également à voir sous d’autres formes dévoilant des imaginaires complexes, débridés et tourmentés dont les figures, souvent rejetées par quelques contemporains, conservent aujourd’hui encore une opacité sémantique saisissante. Par exemple, Jérôme Bosch n’hésite pas à entrecroiser les images fantasmatiques inspirées, entre autres, des bestiaires antiques et médiévaux avec celles de la scientificité de la Renaissance. Dans une perspective proche, Francisco Goya expose un imaginaire travaillé par la maladie, les angoisses et les cauchemars, peuplé de démons et d’hommes aux visages déformés et aux postures animales. Dans un style certes différent de Bosch ou de Goya, les images alchimiques font également voir des figurations singulières où des formes mimétiques convenues côtoient des figures insolites. Loin de la description d’un monde fantasmagorique, les images alchimiques nous montrent non pas l’état émotionnel de leurs auteurs, mais la nature complexe de l’art que les alchimistes pratiquent. Ces représentations étant tributaires de connaissances très spécifiques, leurs analyses par des théoriciens du visuel sont plus rares, moins approfondies, et surtout, elles négligent l’aspect parfois déconcertant des figures représentées.