MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Page FACEBOOK de la librairie

REPRISE D´ACTIVITE
NORMALE A COMPTER DU 
MARDI 12 MAI.
En attendant, vous pouvez nous
passer des commandes sur le site
ou par email : nous faisons des
envois par La Poste tous les jours,
des dépôts dans un magasion bio
à 10 min de la librairie (OrexisBio),
voire des livraisons à domicile.

 

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)

Nous sommes en train de modifier &
mettre à jour notre programme
d´activités de mi mai à juillet.

 

Rappel des conférences automne 2018 (en pdf)
Rappel des conférences printemps 2018 (en pdf)

Rappel des conférences automne 2017 (en pdf)

Rappel des précédentes conférences de 2016

Rappel des conférences de 2015

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



BURKE Janet & JACOB Margaret Les premières franc-maçonnes au siècle des Lumières  Librairie Eklectic

Les premières franc-maçonnes au siècle des Lumières

Auteur : BURKE Janet & JACOB Margaret
Editeur : Presses Universitaires de Bordeaux
Nombre de pages : 150
Date de parution : 24/06/2010
Forme : Livre ISBN : 9782867816444
PUBORD05

EPUISE

Depuis le début du XVIIIe siècle, la franc-maçonnerie a le plus souvent été associée au monde masculin. Il en est de même aujourd´hui, en dépit d´évolutions significatives. Or on trouve trace d´une présence féminine dès le XVIIIe siècle, dans les loges dites «d´adoption». Qui étaient ces premières franc-maçonnes ? Que faisaient-elles, que disaient-elles quand elles se retrouvaient dans ces espaces de sociabilité privilégiés, à l´abri des regards indiscrets ? Quelle place accordaient-elles à leurs rituels et aux actions caritatives ? Dans quelle mesure ces loges furent-elles des créations masculines ou bien au contraire de véritables lieux d´émancipation féminine, c´est bien la question de fond, et celle que posent ici avec une grande clarté Margaret Jacob et Janet Burke. On croyait que la première loge d´adoption était celle de La Haye, or il se pourrait fort qu´elle ait été bordelaise. Bien que les loges d´adoption à Paris comme en province aient surtout attiré des aristocrates telles que la princesse de Lamballe, elles ont permis à plusieurs femmes d´accéder à la culture des Lumières par des rites de passage qui leur étaient propres.