MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)

 

* jeudi 24 sept, 10-17h30 : Atelier d´initiation

à l´astrologie chinoise BAZI

avec Jocelyne Berger-Lucquin (80 €)


* vendredi 25 septembre, 19h30 : Conférence

Alchimie et Chamanisme, par Pascal Bouchet (10 €)

* samedi 26 septembre, 19h30 : Stage/Cours 1er niveau
Alchimie et Voie Intérieure, par Pascal Bouchet (80 €)


* mardi 29 septembre, 19h30 : Conférence

Les typologies, formidable outil de connaissance
de soi et du monde
par Christian-Jacques André (10 €)


* mardi 6 octobre, 19h30 : Conférence 

L´énigme des Arêtes de Poisson et les Templiers
à Lyon, 
par Walid Nazim (10 €)


* conférence EN PARTENARIAT jeudi 8 octobre :
Ce que l´argent dit de nous, par Christian JUNOD,
à la Maison des Passages (Lyon 5e)

 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



BALDRIAN HUSSEIN F. Procédés secrets du Joyau Magique. Traité d´alchimie taoïste du XIe siècle Librairie Eklectic

Procédés secrets du Joyau Magique. Traité d´alchimie taoïste du XIe siècle

Auteur : BALDRIAN HUSSEIN F.
Editeur : DEUX OCEANS
Nombre de pages : 352
Date de parution : 05/11/2019 (1ère édition 1984)
Forme : Livre ISBN : 9782866812317
2OC13

NEUF habituellement en stock
Prix : 25.00€

Le « Ling-pao pi fa » est un traité d’alchimie taoïste de la dynastie des Song (920-1280). Depuis des siècles, c’était une spécialité des taoïstes qui cherchaient à fabriquer de l’or artificiel et à raffiner le cinabre. L’éclat de l’or se communiquait, croyait-on, au corps de l’adepte transfiguré. Ces expériences s’étant révélées dangereuses, voire mortelles, l’alchimie opératoire fut délaissée au profit de l’alchimie intérieure, sujet de ce texte où l’œuvre alchimique consiste ici en une série d’exercices de concentration, de respiration contrôlée, de visualisation.

S’il est un domaine où excellèrent les taoïstes, c’est bien celui de l’alchimie, principalement de l’alchimie intérieure (Nei-tan). C’est de cette alchimie si particulière dont traite le Ling Pao pi-fa, ouvrage du XIe siècle, du temps de la grande dynastie des Song (960-1280). À cette époque, plusieurs empereurs furent de fervents taoïstes qui aspiraient à devenir des immortels et encourageaient les recherches de drogues de longue vie.
Ces expériences s’étant révélées dangereuses et mêmes mortelles, peu à peu, l’alchimie opératoire (wai-tan), qui a recours aux appareils de laboratoire et aux ingrédient chimiques, fut délaissée au profit de l’alchimie intérieure (nei-tan), dont les processus se déroulent à l’intérieur du corps et de la conscience de l’adepte. Tout cela au moyen d’un travail surtout mental : l’œuvre alchimique consiste ici en une série complexe d’exercices de concentration spirituelle, de respiration contrôlée, de visualisations.